Stabilisation vidéo aéro-gyroscopée en Dynabulle Pilote aérostier Mathieu Rouanet, caméra Marc Salama

, par  Marc Salama , popularité : 4%

Ce petit sujet de 8 mn, nous fait redécouvrir cet outil de travail aérien original, la Dynabulle, un ballon équipé précisément pour la prise de vue aérienne auquel nous avons adjoint ici notre système de stabilisation composé d’un Steadicam Pilot et de 3 gyroscopes.

La prise de vue aérienne en Dynabulle from ABSY.TV on Vimeo.

Grâce à l’ajout d’un moteur de paramoteur et quelques astuces innovantes de Fred Lepagnol, B2O, et Mathieu Maestro Rouanet, multiple champion, cet aérostat dirigeable, initialement développée par Dany Cleyet-Marrel en 1994 pour survoler la canopé amazonienne avec des scientifiques et des caméras, avance entre 4 et 7 km/h et permet de faire ce que le paramoteur et les pendulaires ou multiaxes ne peuvent faire. Notamment des travellings purement verticaux et des plans très lents à la cime des arbres ou au-dessus d’éléments architecturaux, monuments, bâtisses, plans d’eau, site de fouilles archéologiques, en bref tout décor quelle que soit son altitude. C’est aussi le meilleur moyen de filmer d’autres aerostats en vol.

Dans notre cas de figure, nous avons choisi le Mont Dauphin et son Fort Vauban du 18ème siècle, classé patrimoine de l’humanité depuis 2008. la Dynabulle est sans doute un des moyens les plus sécuritaire de faire de la prise de vue aérienne, notamment en montagne. Il faut compter une demi-heure (20 à 30mn à deux) de mise en place avant que le soleil ne sorte de l’horizon. L’idée est de décoller aux premières lueurs, afin d’être prêt sur la cible quand le soleil est prêt aussi. Donc c’est du hyper-tôt ! Et on a une petite heure devant soi pour filmer, car dès que le vent dépasse les 4 à 7 km/h ou que les bombonnes de gaz sont presque vides, on se pose avec les 225 kg du système, disons... dès que possible !

Pour ce tournage, nous avons utilisé une caméra Sony HVR-A1E HDV, lestée à 3,5 kg pour simuler le poids d’une Sony HVR-Z1 ou HVR-Z7, ou d’une HVX-200 Panasonic, caméras adaptées au modèle Steadicam Pilot.

Des caméras plus lourdes, jusqu’à 7 kg, comme une Sony HDW-750P HDCam, dépouillée du viseur-micro et alimentée par une source externe, peuvent être montées sur un Steadicam Flyer ou Scout, dont le bras iso-élastique et le sled acceptent plus de poids. Le Flyer, tout comme le Pilot, sont deux systèmes Steadicam légers et peu encombrants et donc tout à fait adaptés à ce genre de prise de vues aériennes en ballon, comme en ULM.

Pour ce type de prestation de prise de vue aérienne, les tarifs sont ici


Visionnez ce film aérien en

GRAND FORMAT H.264 (960x540) en cliquant sur ce lien.



Agrandir le plan

Voir en ligne : La Dynabulle - B2O

Vous êtes un professionnel, journaliste, producteur, réalisateur, ces images sont disponibles pour l’édition ou la télévision en Pal CCIR 601 (format HDV 1920 x 1080). Contacter Marc Salama ©2008 absy.com - B2O

Musique composée et mixée par Pier Alessandri

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves